Paulo Sousa poursuit sa première préparation estivale avec les Girondins de Bordeaux. Arrivé en cours de saison passée, le Portugais de 48 ans a participé aux EA Games Ligue 1 aux Etats-Unis. De retour en France avec ses ouailles, il peaufine ses réglages dans un contexte de reconstruction, en vue de la reprise du championnat, le 10 août (20h), contre Angers.

« Besoin d’augmenter la base de qualité »

« La restructuration de ce club, c’est une chose très importante. On parle d’ici comme d’un ‘Club-Med’, tance-t-il. Mais il y a une équipe, un club de foot, qui a besoin de connaître son histoire, son importance dans le football français. On va arriver à ce niveau. Mais pour ça, pour s’installer à ce niveau, il y a besoin d’augmenter la base de qualité. Et après avec cette pyramide, tu es plus stable. Pour la culture de la gagne, tu dois avoir tous les joueurs avec cette faim de la victoire. Pour avoir ça, tu dois être protagoniste. Tu ne peux pas attendre ton adversaire. Pour moi, tu dois guider les joueurs à être protagonistes. »

« Tous les entraîneurs aiment avoir les meilleurs joueurs »

Conscient que la puissance financière des Girondins n’est pas l’égale des meilleurs clubs de Ligue 1, le Portugais ne veut toutefois pas précipiter les choses. « Les demandes sont différentes. Le club est sur une restructuration importante. C’est très important pour l’avenir et les résultats de l’équipe. Tous les entraîneurs aiment avoir les meilleurs joueurs. On a décidé en fin de saison dernière les premières étapes de ce projet. On a déjà fait quelques étapes. Il manque encore une bonne partie pour arriver à ça. Le club travaille beaucoup, pour arriver à ce niveau (Ndlr. Des meilleures équipes de Ligue 1). »

Il désire des renforts à toutes les lignes

Après avoir recruté Hwang, Mexer, Kwateng, Bellanova (de retour de prêt de l’AC Milan) et le Suisse Benito, Bordeaux prospecte encore sur le marché des transferts. A toutes les lignes? « Oui », assure Sousa, toujours en quête d’un défenseur pour suppléer Jules Koundé, parti à Séville. « Et aussi des milieux ». « Pour nous, le plus important n’est pas une question de nombre, c’est une question de qualité. Tu dois faire arriver des joueurs différents. Et avec des caractéristiques plus fortes que ce que l’on a déjà afin de rivaliser à l’intérieur et te donner une intensité proche du match (à l’entraînement). Après, avoir cette qualité pour rivaliser avec les équipes qui financièrement ont plus de capacités. »

Bonne nouvelle tout de même pour les fans bordelais: Joe DaGrosa, le propriétaire américain des Girondins, avait annoncé le 19 juillet « quelques supers joueurs dans le viseur ». Parmi eux, revient avec insistance le nom de Laurent Koscielny, plus que jamais sur le départ à Arsenal.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/mercato-bordeaux-sousa-attend-des-joueurs-dans-toutes-les-lignes-1741342.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.